Je viens de lire ce matin sur mon flux d’information un message de Dorian Chandelier concernant une annonce de Jeuxvidéo.com pour ses chroniqueurs. Dans ce message, Dorian nous explique que les chroniqueurs de JVC ont reçu un ultimatum car apparemment, les chroniques ne correspondent plus à l’idéal d’informations à diffuser sur le site. Dans le message, Dorian fait aussi référence à After Bit (une chronique que j’affectionne énormément) dénonçant les pratiques plutôt abusive du site dans un fil de discussion sur le forum de jvc (et au passage, du salaire ridicule, ne correspondant pas du tout à la qualité des chroniques jvc). Donc, après avoir lu tout cela, j’ai eu envie d’écrire, donc encore une fois, Merci Dorian :)

Le contexte du Corn flakes

Alors ni une ni deux (qui utilise encore cette expression, je devrai plutôt dire asap) je fonce sur jvc pour retrouver ledit message du forum. Suite à un premier message un peu corsé mais qui à l’honneur de poser ses co*illes sur la table, nous retrouvons qui ? Un journaliste qui essaie à chaque fois de faire le médiateur entre la communauté des mecs veners et Webedia. Et là, L’équipe d’After Bit (que nous ne raccourcirons pas par « production AB ») nous a fait parvenir une délicieuse lettre de rancunes méritant facilement la copie d’écran avant sa suppression. Délicieuse puisqu’elle coince JVC entre deux étaux mais triste car elle symbolise de mauvaises augures. Ça y est, c’est officiel (on s’en doutait), la ligne éditoriale de JVC se fiche royalement des chroniques. Ou plutôt, JVC se fiche royalement du contenu de qualité au profit des tops et comparatifs pour débatroller. Et oui le débatrollage fait plus de clics.

Chroniqueurs Vs Rédacteurs = le syndrome de Franck.

Mais plutôt que de continuer à critiquer essayons d’analyser la situation : premier élément à rappeler, la dégradation des relations entre les chroniqueurs et les rédacteurs (journalistes mon oeil) depuis le départ (vidéos incluses) d’Usul dénonçant les pratiques du milieu journalistique vidéoludique (qui apparemment ne vient pas de Belgique, si vous voyez ce que je veux dire).

En même temps, les chroniqueurs gagnent en popularité, n’en déplaisent aux rédacteurs. On retient facilement les noms et les visages, bref, la communauté reconnait les chroniqueurs. Par contre, cela fait de l’ombre aux rédacteurs dont les tests sont peu ou pas lus (et les visages inconnus), tentant de proposer un contenu vaguement similaire mais surtout racoleur à ce que l’on trouve déjà et pas forcément de meilleur qualité, n’est-ce pas After Work ? N’est-ce-pas les pseudo TOP-osef ? J’appellerai ce problème, propre à JVC, le Syndrome de Franck. Les plus vieux se souviendront de quoi je parle. Franck a été pendant ses années JVC la tête d’affiche du site et aujourd’hui, les chroniqueurs sont à leur tour des Franck en puissance, Realmyop et CdV sont possiblement les personnalités les plus en vogue du site. En tout cas, pas chez les rédacteurs comme le prouve ce tweet que j’avais envoyé il y a quelques semaines :

Bref ! Je ne vais pas revenir encore une fois sur le fait que les chroniques JVC sont dorénavant bien plus visibles que les chroniques externes… mais je tiens juste à expliciter clairement la différence de traitement entre les deux types de chroniques si le tweet précédent n’est pas parlant pour tous !

Mon argument est le suivant, aucun travail autour des chroniques externes n’est fait : pas de travail de rédaction seo-friendly, pas de fioritures, des erreurs, bref, les rédacteurs ne font pas leur travail pour rendre clairement visibles les chroniques des autres (chacun pour sa peau peut-être ?), le système de tag est sous exploité : bref OSEF du SEO management.chro4

chroniquejvc3  chroniquejvc2

Bref, JVC est un site à deux vitesses : d’un coté le contenu à clic mis en avant et de l’autre le contenu de qualité mis en retrait.

Alors oui, pour l’instant, on n’entend rien de coté de Speed Game, LA chronique JVC. Je ne me fais pas spécialement de soucis pour elle, sauf preuve d’une menace planante. Et oui Speed Game est une chronique facile à regarder, plus facile qu’After Bit. Bravo à JVC qui vient de découvrir en 2015 que les programmes sportifs (oui, je considère le speed gaming comme une forme de sport) sont plus faciles à regarder que les programmes culturels. Attention, je précise aussi que j’adore Speed Game et que j’étais déjà au rendez-vous quand Realmyop et CdV étaient sur Dailymotion avec 88 miles.

Mais en gros, ce qui me sidère, c’est que finalement JVC n’a rien compris au médium qu’est le Jeux Vidéo et ne participera pas à l’amélioration de l’image véhiculé par le jeux vidéo. JVC va rester dans sa zone de confort (le contenu à clic) et n’utilisera pas sa force financière pour soutenir des projets culturels autour de notre médium favori. Et quand on a le budget de JVC, c’est dommage car tout le travail revient à des petits sites comme gamelove qui n’ont pas la même visibilité. De plus (mais ça, c’est personnel), JVC devrait être un acteur qui grâce à son contenu à clic putassier, financerait du contenu culturel, mais ça, ce n’est que mon avis.

Bref, maintenant que mon coup de gueule est terminé, je m’adresse directement aux chroniqueurs externes à JVC concernés par ces nouvelles. Tout d’abord, vous avez tout mon soutien. J’ai hâte de voir ce que vous allez faire dans le futur. Etant donné que vous êtes déjà plutôt bien organisés avec Nesblog, il ne tient plus qu’à vous et la communauté de créer à partir de l’équipe Nesblog (la fameuse mafia), une plateforme forte et visible d’informations/de chroniques remplies de contenu culturelle, sportifs et autre de qualité. It’s gonna be, wait for it, legendary, if you want my opinion.

Malheureusement, se pose la question du financement, et là, c’est un peu l’inconnue… on verra si les chroniqueurs arriveront à trouver une solution viable pour continuer leur activité. Dans tous les cas, je suis avec les chroniqueurs qui n’ont de cesse de proposer un contenu culturel fort ! Et faisant quelques vidéos de mon coté, je sais à quel point c’est un exercice difficile, bref, je soutiens totalement les chroniqueurs qui n’y sont pour rien à mon sens dans la perte de vues de jvcom.


Bannière : http://kingasylus91.deviantart.com/art/Request-Mario-vs-Sonic-335108874

Le message d’After Bit ab1ab2ab3ab4ab5