Bonjour Internet !

Faisant suite à mon article d’hier où je publiais mon ScoopIt, accompagné d’un poème plus que douteux. Je reviens aujourd’hui pour parler plus en détail des outils de curation. Attention Lecteur, je ne fais pas spécialement de distinction entre curation et agrégation de flux (d’où l’apparition sauvage de Feedly dans le titre) donc tu devras me pardonner ce manque de précision.

Un outil qui les gouverne tous ?

Alors peut-être devrais-je expliquer le contexte de cet article. Faisant parti de la deuxième itération du mooc MPSW j’ai raté la première :( , nous avons du pour la semaine 6 du mooc mettre en place un outil de curation autour d’un thème précis. L’outil proposé par le mooc était ScoopIt et n’ayant jamais travaillé avec… bah pourquoi pas donc !

scoopit3ScoopIt est simplement un « mur » où nous allons afficher un ensemble de Scoop. Les visiteurs peuvent cliquer pour découvrir les scoop publié.

Vous, en tant que propriétaire de votre compte, vous pouvez gérer plusieurs Dashboard organisé autour de thème. Actuellement, j’ai un dashboard dont le topic est les vidéastes pédagogues francophones. Ce que j’ai particulièrement aimé dans ScoopIt, c’est les possibilité de personnalisation des dashboard « topic » que l’on possède :

scoopit4Sans aller dans les détails, ScoopIt est super cool ! beaucoup de choses personnalisables mais nous allons arrivé au premier défaut de l’application : la gestion des flux RSS. Il n’y a pas de mises à jour du contenu. Par exemple, j’ai répertorié des chaînes youtube qui publient du contenu mais ScoopIt n’indique pas lorsque du nouveau contenu a été publié. Après discussion sur twitter, je corrige mon propos grâce au tweet de @Moocf :


Par contre, il est très facile de partager son dashboard, pas comme feedly qui pour le compte est seulement un agrégateur de flux RSS personnel. La dimension sociale de ScoopIt est à prendre en compte. Dès lors, ScoopIt s’approche plutôt d’un réseau social de partage pour les Curateurs de contenus organisés autour de « topics ». Le deuxième problème qui n’en est pas vraiment un concerne le modèle économique de ScoopIt. L’outil devient vraiment génial dans ses versions payantes. Le modèle gratuit, quant à lui ne permet que des petits projets de partage mais ne s’applique pas par exemple à des projets d’envergure comme de la veille informationnelle.

scoopit2

Netvibes, le dashboard cool et Français.

Voila ! Voilà un vrai Dashboard qui en plus agrège les flux RSS des différents sites ou trucs qui émet des flux RSS sur l’interweb. En effet, ScoopIt ressemble (trop) à un mur facebook ou twitter donc pour l’organisation des flux/scoops, je ne suis pas super convaincu.

J’ai toujours un peu mal aux yeux quand je vais sur netvibes parce que malheureusement c’est terriblement suranné comme design.  Alors correction, après exploration, en faite ce n’est pas Netvibes qui est moche mais mon dashboard que je ne montrerai pas ici haha !

netvibes

Le dashboard Aigeme que j’utilise pour voir les blogs de mes collègues apprenants.

netvibes2

Le dashboard du CES 2014 !

Dans tous les cas, je salue le design user-friendly efficace : tous les liens sont accessibles en moins de deux clics. La navigation est rapide et agréable. J’ai des amis qui utilise cet outil pour partager des flux d’informations avec leurs classes, pour ma part, je l’utilise plutôt comme un outil de veille. Et ça fonctionne bien !

Conclusion ?

Bah non, désolé, je n’ai pas vraiment de conclusion à offrir. En fonction du projet, l’utilisation de l’un ou de l’autre sera plus pertinente. Par exemple, dans le cadre d’un projet de partage et social, ScoopIT semble le mieux indiqué pour répondre au besoin, par contre, pour faire de la veille informationnelle et agréger des flux RSS, Netvibes semble plus intéressant. Et ce jugement ne prend en compte que les versions gratuites de chacun des outils. Je ne peux donc pas me prononcer uniquement sur un « échantillon gratuit ». Le plus important est donc de bien étudier son projet avant de se lancer dans l’utilisation de l’un ou de l’autre.CMJN de base

Ah ! Dernier truc, si vous n’arrivez pas à vous décider. Le gros avantage de Netvibes par rapport à ScoopIt est que son logo est un sacré Plus.