Mooc, Bac à Sable et mémoire

Ca y est ! J’ai réussi à reprendre le mooc DIY. J’ai donc décidé ici de conjuguer plusieurs matières car le manque de temps associé au travail et autres projets font que je dois focaliser mes efforts. Donc ici, je fais un petit bilan de ce que je souhaite faire et de ma réflexion en cours pour les différentes matières du master.

Le mémoire

Si au début, je m’intéressai particulièrement aux communautés collaboratives, je pense aujourd’hui orienter mon études vers les youtubeurs positionnés sur la diffusion de savoir : étude des ces personnages, rentrent-ils en conflit avec l’école ? etc. Affaire à suivre.

Dispositifs multimédia et plateformes de e-formation

Je m’amuse plutôt pas mal avec moodle. Dans mon boulot, je gère une plateforme de cours avec WPLMS qui est un thème wordpress… quelle horreur :-(

Bref, je vais commencer un cours pour réaliser des courtes vidéos dans le format que je fais déjà afin de partager ma méthode avec les autres apprenants du master.

Mooc DIY

J’ai enfin posé la base de mon projet EMI

Comment créer des ressources éducatives du type vidéos à partager rapidement sur internet ?

Argumentaire : Aujourd’hui, de nombreuses personnes ont de plus en plus accès aux outils de publication. Le nombre de podcasteurs/youtubeurs augmente tout en proposant de plus en plus de ressources et d’informations. Si une partie de ces ressources peut sembler triviale (se filmer en train de jouer à un jeu vidéo par exemple), une autre semble pertinente dans la diffusion des connaissances et des savoirs. En effet, si les chaines youtube anglophones ont été précurseurs de ce phénomène, un nombre grandissant de chaines francophones proposent de partager sur des sujets variés. Ainsi, des chaines célèbres comme e-penser (sciences dures généralistes), Dirty Biology (SVT), Experiment Boy (Technologie) ou encore « Nos Chers Contemporains » (Philosophie) s’avancent sur la diffusion du savoir et des connaissances. L’objectif de ce projet EMI est double : tout d’abord, il s’agit d’offrir une vision critique de ces nouveaux médias. Puis, il s’agit de proposer une formation à des outils simples mais performants afin de créer soi-même ses propres vidéos. La cible de ce projet concerne une classe de marketing où j’enseigne ainsi que les apprenants aigémiens. Ainsi, ce « cours » sera disponible et sur icampus et sur eskola.franciaintezet.hu.

Objectifs Pédagogiques :

1) Connaitre les youtubeurs anglophones et francophones actuels et positionnés sur la diffusion du savoir afin d’avoir une certaine vision globale de la situation actuelle.

2) Etude des pratiques actuelles, plusieurs types de podcasts et de méthodes.

3) Comment s’éduquer vis-à-vis de ces nouveaux médias ?

4) Réalisation d’une vidéo du type (powerpoint + voix)